Sélectionner une page
Dimanche 2 février 2020 à Gand (Belgique), une femme attaque deux passants au couteau, avant d’être neutralisée par la Police. Presqu’au même moment, à Londres, un homme blesse trois personnes, toujours au couteau, avant d’être abattu par la Police, qui confirme le caractère terroriste.
Hier, lundi 3 février, c’est dans notre pays à Dieuze (Moselle) qu’un jeune militaire de 19 ans, en formation, entre dans la gendarmerie encore armé d’un couteau. Il blesse un gendarme, avant de recevoir deux balles à l’abdomen.
Lors de son attaque, l’assaillant s’est déclaré de l’État Islamique. Chaque journée son attaque au couteau, l’impuissance du Gouvernement Macron et de ses alliés européens nous y habitue.
Alors qu’en octobre, un radicalisé fonctionnaire de police ayant accès à des données sensibles assassina quatre personnes, c’est désormais au sein même de la Grande Muette que l’Islamisme déploie ses tentacules.
Encore combien de morts et de blessés, de familles en peine, avant que l’Union européenne, Macron, son gouvernement et ses alliés, acceptent le constat que nous avons raison depuis bien longtemps, et que les solutions que nous proposons sans cesse sont les bonnes ?

Dominique BILDE